Aller au contenu principal

Vetrate artistiche di Tito e Galileo Chini

Vetrate artistiche di Tito e Galileo Chini

Les salles de pleurs du rez-de-chaussée, comprenant l'atrium, la réception, le bar et la salle de restaurant, contiennent une série de neuf fenêtres, créées par Tito et Galileo Chini entre 1922 et 1923.
 
Il y a trois motifs décoratifs récurrents : l'arbousier fleuri, les putti en feston et les paires de poissons à facettes.

Dans cette magnifique œuvre, les artistes représentent certains des thèmes du répertoire du style Decò, comme les corbeilles de fleurs et de fruits et les figures géométriques entremêlées à des schémas rythmiques : des motifs qui reflètent pleinement les ornements qui caractérisent les œuvres de Galileo Chini, en particulier les fresques.

Grâce à la comparaison de certaines variantes stylistiques de leurs modes picturaux respectifs, il est possible d'attribuer à Tito le mérite décoratif des vitraux de l'Hôtel Roma, tandis que le motif de l'ange placé dans un berceau fleuri et enrichi de sujets de faune et flore, résulte typique du répertoire de Galileo.

Les deux artistes utilisaient toutefois très souvent des répertoires ornementaux notoires, en les adaptant à chaque fois aux différents contextes architecturaux et décoratifs.